Pikar Gloo Bivouak dans le vallon des Black Marmott (Lauzière) 9-10 Février 2013

p1030602

Participants: Kaptain, Bryce, Benoît, Anne, Jean-Luc, Damien (sponsorisé par Hic & A), Jonathan

Nomination(s):
– Jonathan (LowPower)
– Damien (Maitre Pikar)

Bizuth(s) du jour: Benoît, Anne, Jonathan
Bizuth(s) de la nuit: Jonathan, Benoît, Anne

Expressions du bivouak complètement typique Loozière:
-se geler les radis
-j’ai les radis qui frisent
-je sens plus mes radis
-j’ai mon radis qui noircit
-Il fait Fri-Gla
-Il fait double-Gla

Cabanless: bivouak sans cabane, complètement outdoor

Plats marmottons:
– Focaccia
– Chougasse farcie
– Indian & chinese soup
– King Galette Full & All Nuts

 

Un jour l’homme a marché sur la Lune,
ce fut un grand pas pour l’Humanité;

Ce WE on a marché sur une cabane,
et on l’a même pas sentie!!

Enorme week-end encore que ce Pikar Gloo bivouak au nom plus que prédestiné.
Cette fois, j’ai choisi de m’associer au WE Igloo-Astro organisé par Jean-Luc. Ce WE, ce sera en effet black full moon et si le ciel est dégagé l’occasion idéale d’observer les étoiles.
J’avais bien pensé organiser un de ces 4 un Winter Base Camp, pour se cailler pas cher,
seuls avec des tentes ou en Igloo au milieu d’un glacier en low cost: bah ça y est c’est fait!

Après 2h30 d’approche et quelques 600m de déniv nous étions arrivés:
sac au dos, pelle au sac et bâton à planter dans l’immense combe des Marmottes Noires.
Le temps était resplendissant, le ciel bleu à peine voilé, les sommets alentours plâtrés de la Pointe de Combe Bronsin au Mont Bellacha, d’une neige immaculée que ne pouvait pas manquer de trahir sa fraîcheur.

Nous venions de prendre pied après une belle rampe un peu raide de 200m,
sur ce petit sursaut que semblait s’accorder un peu la pente avant d’assaillir les pics et les crêtes alentours.

Nous étions déjà réjouis d’avoir atteint alors que l’après-midi commençait à peine,
l’emplacement où nous allions bâtir notre Igloo. Souvent en effet, l’approche de ce genre de bivouak est souvent longue et ce fut plus souvent à la tombée du jour qu’à la tombée des peaux que nous pûmes faire voler et tomber les mottes de neige.

Mais là, rien! Rien du tout!

Foi de K’ptain Igloo à la sauce Maitre Pikar, ça nous est pourtant déjà arrivé de chercher de la cabane dans la pente, dans la forêt, derrière un roc, à l’éclat des étoiles, sous un col, dans le brouillard ou même dans un trou.
Là rien! Je poussais un peu plus loin avec Jean-Luc au détour d’un dernier dôme blanc. Toujours rien. Plus bas, après avoir fait le point sur la carte et estimé notre altitude 50m au-dessus de l’altitude attendue.

Toujours rien. Niet!

Malgré quelques formes étranges données à la neige par le vent et autre congère bizarroïde, toujours rien.
Je continue à descendre en direction de la barre que nous venons de contourner.

Nada. Nein!

On m’aurait menti? :O(

J’essaie de m’imaginer tel jadis un berger posant la première pierre de cette cabane dite des Pissus, ou j’aurais pu dans tout cet océan de neige bien la placer, pas facile!
Je me dis juste que le ruisseau n’étant pas loin, il y a fort à parier que la cabane en soit proche. Je remonte donc toujours avec les peaux la pente, mais cette fois sonde en main,
pour bien prendre soin de sonder chaque monticule suspect.
(Je ne me doute pas alors passer à moins de 30m de la cabane comme l’indiquera mon GPS)
Ce serait quand même bien étrange qu’un bout d’appendice de cette cabane ne dépasse telle une vague de cette surface blanche. Toujours rien! Après 20mn de recherche, chacun vadrouillant à droite à gauche, on comprend, surtout en voyant ma sonde disparaître allègrement de ses 2,80m sous la neige et ce sans toucher terre, que notre recherche et vaine et que même si par hasard on parvenait à la localiser, il nous faudrait sans doute au moins 2h pour pouvoir en actionner la porte tellement le volume de neige à brasser serait colossal!
Comme le montre la photo de la cabane, elle présente la malencontreuse idée d’avoir un toit plat (un peu comme le refuge de la Fare) et donc de n’opposer aucune réticence au plat cherché par le vent. L’enneigement était si énorme ce WE là que nous aurions crû pour un peu cette cabane fantôme!

Nous comprenons d’un coup que ce bivouak sera complètement cabanless:
il est 15h, nous sommes 7 personnes à 1900m d’altitude. Il nous reste 2 solutions:
-soit redescendre tout de suite et broucouille aux voitures,
-soit pelleter comme des dingues pour nous construire un Ice hôtel de luxe avant la tombée de la nuit qui s’annonce carrément Fri-Gla!

On réfléchit 2 microsecondes, le temps d’un glacement de cil et on est unanime: trop d’hésitations, creusons!

Jamais de tous les épisodes glacés du Caban Tour, on a eu autant envie d’y parvenir!!
Mais cette fois, la donne n’est pas tout à fait la même.
Autant d’habitude nous sommes souvent 14 pour creuser un igloo de 7 places, les autres préférant passer la nuit dans le refuge, là nous ne sommes que 7, 7 pour 7 places.
Ca tombe bien, nous étions venus pour ça, mais nous sentons tous une grosse envie de trouver une pelle Caterpillar, une sorte d’appel de la pelle en quelque sorte!
De toutes façons, y’a pas de secret, pour pas se cailler, il faut pelleter, alors creusons!

On mettra 5h: 5h et 14771 coups pelles pour débiter un Ice Loft de 2 pièces avec terrasse et vue sur la Vanoise. Enorme! Seuls sans voisin ni vis-à-vis, un beau pied-à-neige pour aller skier alentour à la fraîche.
Avec:
-un placard à chaussures
-clim Eco no Ventilo
-2 Ice rooms (1x4p IIII ) et (1x3p |=)
-1 Hall d’accueil
-1 porte ouverte pour aérer
-1 dôme passoire pour voir les étoiles!
et nos tapis de sol en guise de tatami.

On a laissé la IceKey sous le Paille Ice Son, le local est à louer jusque fin avril auprès de votre Agence Caban Tour la plus proche (eau et charges comprise) ou directement sur: www.Igloo-infos.com (vous pouvez pas vous tromper, y’en a qu’un).

Coordonnées exactes de l’Igloo (relevées par GPS) et plan téléchargeable ici:
http://www.visugpx.com/?i=1360592847

  • latitude: 45.526710°N
  • longitude: 6.410648°E
  • altitude: 1964m

et coordonnées de la cabane des Pissus:

  • latitude: 45.52566°N
  • longitude: 6.41013°E
  • altitude: 1925m

compte tenu qu’1s en DMS correspond environ à 30m, je vous laisse calculer la distance qui nous séparait de la cabane!

Faut dire qu’on s’y est repris au moins à 4 fois avant de sélectionner cette cabane, alors on avait pas déterminé les coordonnées GPS précises à l’avance.

Parait qu’on a bien dormi tellement on a pas entendu les Black Marmot passer!

Réveil à 8h au son des stalactites ruisselantes mais rafraichissantes, tant nos gourdes sont gelées et qu’on a presque rien bu depuis hier soir.
Premier pipi vers 8h30 le temps de se rhabiller et de passer le goulot complètement fri-gla pour sortir!

Pas le temps de faire fondre de la neige pour avoir suffisamment d’eau pour nous 7,
on s’active pour pas partir trop tard et profiter du soleil.
9h15, le soleil est déjà là, et on redoute que le mauvais temps annoncé n’arrive déjà, heureusement il sera en retard.

On entreprend de remonter les premières pentes en direction du col de l’Homme.
Tout le monde n’est pas forcément en forme. Faut dire que la nuit n’a pas forcément été récupératrice pour tout le monde!

Un peu avant le col, on décide JL et moi de se séparer: un groupe ira vers le col tandis que l’autre tentera de rejoindre les Monts de la Perrière.
RDV 15h à la cabane (euh… à l’igloo veux-je dire) après un bon gavage dans les pentes saturées de poudre!!

Merci encore à tous pour votre énergie et au support logistique de Jean-Luc, toujours au top côté matos.

A suivre au prochain épisode givré… enfin dès que les radis auront dégelé,

K’ptain  Igl(OO)*

*:pas encore dégivré.

NB: et pour ceux qui le croient pas, si si y’en a, RDV au printemps sur la prairie des Black Marmotts, y’a le couteau de Bryce du même nom à gagner, ça vous donnera une idée de la distance qui séparait l’Igloo de la cabane!!!

PikarGloo_1

Marche approche pour rejoindre le vallon des Black Marmottes

PikarGloo_2

Igloo team building (session 7) ou à la recherche d\'une cabane pour passer la nuit!

PikarGloo_3

Sortie dominicale au Mont des Perrières

PikarGloo_4

Suite et fin du bivouak Evacuation du Ice Dôme

Télécharger toutes les photos

A propos Kaptain Biwouak

Dynastar Comp Atomic MX8 Dynafit Manaslu 169-95
Ce contenu a été publié dans Bivouaks, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *