Cloudless bivouak au refuge du Goléon (Grandes Rousses 13-14 avril 2013)

Ca faisait plus d’un mois qu’on attendait ça: enfin un WE sans nuage!

On en a pris plein les yeux avec en toile de fond un panorama  somptueux sur la face Nord de la Meije. Et on ne l’a pas manqué! Avec pour m’accompagner Hélène et bien sûr Maiha.

Pourtant on était sceptique au départ en voyant de gros nuages noirs nous arriver de l’Ouest. Ils avaient dit ciel voilé, pas bouché! Si bien que l’ambiance jusqu’au refuge est bien blanche même si la visibilité reste bonne.

On porte environ 1km au départ de Hières et chaussons dès Valfroide (1830m) après avoir surmonté une belle coulée de printemps de plus 4m de hauteur. Ca met dans l’ambiance: autant dire que le reste du parcours est interdite à tout véhicule y compris au skidoo!

p1040257La remontée de ces petits villages et hameaux de l’Oisans est très sympa, on se faufile dans les petites ruelles étroites et enneigées.

On voulait monter par le Cruq des Aiguilles, mais au vu des nuages on passera finalement par la voie normale pour arriver au plus tôt au refuge: ça nous donnera la possibilité de déposer piolets/crampons inutiles aujourd’hui pour ce qui nous reste à skier!

p1040268Le refuge du Goléon (2450m).

Le temps est toujours nuageux mais avec de belles éclaircies. Cap donc aujourd’hui au NO sur les Rochers du Vallon (3058m), sommet situé juste sous l’Aiguille du Goléon.

p1040275

Montée relativement facile en prenant bien soin de contourner quand même les contre-pentes Sud de la Roche du Vallon et de faire le tour anti-horaire du sommet pour s’affranchir du dernier raidillon et arriver au sommet par le Nord presque en repassant par  le col du même nom. De là s’offrent deux belles possibilités pour redescendre:

– soit poursuivre encore 1km au Nord par une sorte de rampe pour rejoindre le vallon du petit Verdillon en franchissant un petit verrou un peu plus raide. Très élégant.

– soit revenir par le sommet au Sud et franchir un petit pas vers 2940m pour plonger dans la Combe de Martignare. Passage très élégant qui peut carrément permettre de rejoindre Hières et même le Chazelet via une belle descente en transfo de 1200m (attention toutefois à bien choisir sa combe, car ça ne passe déjà plus à certains endroits orientés SE).

p1040292Pause casse-crôute au sommet.

Nous ne ferons ni l’un ni l’autre, soucieux de nous sortir rapidement des pentes sommitales et redescendrons directement en direction du refuge du Goléon et du lac du même nom.

p1040470Sieste sur la terrasse avec vue sur la neige! Y’a vraiment qu’au printemps qu’on peut s’installer comme ça sur les tables.

Après une courte mais réparatrice sieste (le réveil a sonné à 5h30 ce matin), je rechausse les skis pour remonter sur la crête au-dessus du refuge explorer et repérer le passage du Cruq qu’on espère pouvoir redescendre le lendemain. Il nécessite de remonter 200m par rapport à la voie normale mais ça évite de pousser sur le plat autour du Lac et surtout offre un ticket d’accès pour une autre très belle descente en transfo qui plus est moins exposée que les pentes coupe-gorges sous le refuge, surtout quand ça tape comme annoncé.

p1040592Panorama toujours époustouflant sous la Meije juste 1200m dessous!

p1040507Tout ça rien que pour moi!

2ème jour: le réveil est calé pour 5h30. Dès 6h45, on envoie. Plusieurs groupes avec guide sont déja partis devant.

Pourtant en restant dans le fond de vallée, nous les rattrapons. En effet, restés rive droite dans la pente, ils se sont obligés à un long dévers inconfortable. Nous les rejoignons à l’arrivée sous le col Lombard.

p1040525

Y’a un peu trop de monde devant nous. Plutôt que de nous agglutiner dans la pente derrière les groupes, on préfère bifurquer vers l’Aiguille occidentale de la Saussaz (3340m). Au moins y aura personne et ça nous fera 2 descentes au lieu d’une.

p1040541La 4ème Aiguille inconnue d’Arves!

p1040544Nous sommes ravis!

Et ça repart, cette fois après une courte descente en direction de l’Aiguille du Goléon à peine 2km plus au Sud.

On laisse tomber le sommet quelques 120m plus haut et nous arrêtons sur l’arête (3320m) juste à droite du premier couloir pour privilégier le ski. Il est déjà 11h et on craint que ça chauffe trop pour franchir le Cruq des Aiguilles (2740m) pour redescendre en directissime sur Entraigues.

Et c’est parti pour une 2ème descente sous l’Aiguille du Goléon! Enorme! peut-être la plus belle de l’année. 800m cash de pur bonheur en 15mn!

Effectivement arrivés dans le vallon vers 2550m, ça réverbère à mort et ça chauffe sévère. On retrouve nos traces de descente de la veille mais j’ai hâte d’arriver au-dessus du Cruq. Personne n’est remonté pour le descendre et nous sommes donc seuls!

Petit pause avant la dernière descente.

Royal! même sur la fin ça ressemble bien à de la souplette.

Encore une sieste « Meijeuse » avant de rentrer et un autre Perrier citron double bulle.

p1040593

Superbe week-end et un grand merci à mes accompagnatrices que j’ai eu le privilège de pouvoir guider tout le week-end!

@suivre,

K’ptain

Télécharger toutes les photos

A propos Kaptain Biwouak

Dynastar Comp Atomic MX8 Dynafit Manaslu 169-95
Ce contenu a été publié dans Bivouaks, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *